Blog

Mieux comprendre

Bonjour à tous.

L’an dernier, j’ai crée mon label, afin des d’aider les artistes dans l’avancement de leur projet musical.

Au total, le label comptabilisait 7 artistes, en un an. Actuellement, le label compte 4 artistes. Cette diminution s’explique par le mauvais comportement de certains d’entre eux, dont des non respects du contrat ou du responsable.

Gérer un label demande beaucoup de travail. Idem pour la gestion d’un artiste. Un label indépendant n’a pas les mêmes fonctions qu’un autre label. Chaque responsable de label gère son entreprise comme bon lui semble. Il faut bien faire la part des choses et ne pas tout mélanger. Un label indépendant n’est pas forcément un producteur ou Editeur.

Quelle est la vraie définition du mot « Label » ?

C’est tout simplement une marque. Une image.

Prenons un exemple : Vous détenez une usine de fabrication de bouteille d’eau. Mais celle-ci a du mal à se faire connaître. Vous décidez de signer un contrat avec un label, comme Evian. Vos bouteilles d’eau ne porteront plus le nom de votre entreprise, mais celui du label. Elles deviendront des bouteilles Evian. C’est pareil pour la musique.

Pour les plus grands artistes connus, ceux-ci sont sous un label, dont on ne connaîtra pas le nom, mais la marque de la majore compagnie. Tout simplement pour qu’un produit fonctionne.

Parlons des artistes.

De nos jours, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir ce faire connaître et s’auto produire. Beaucoup d’entre eux veulent y arriver. Mais ne savent pas trop comment faire.

D’autres veulent en tirer profit, qui a dénigré un label pour ce faire de l’argent. Dans le monde musical, ces gens là n’ont pas leur place.

Dans mon label, 3 artistes ne sont plus suivis. LIL TEMPO (Qui utiliser le label pour obtenir des papiers français et qui ne s’avait pas vraiment ce qu’il voulait faire). PHILR (Pour non respect du contrat, du responsable, et auteur d’un complot avec des personnes des réseaux sociaux). SEVY CAMPOS (Pour non respect du contrat, du responsable. Faux et usage de faux. Auteur d’un complot sur les réseaux sociaux. Détournement de droits et bien d’autres faits.).

Bien entendu, le label dispose de preuve concrète sur ses accusations.

Quand on est un artiste de la toile et pas connu du public, on essaie de ce faire une bonne image de soi. Eux ont choisi l’image devant la justice.

De nos jours, sur les réseaux sociaux, beaucoup de personnes passent leur temps à dénigrer d’autre personne. C’est bien dommage. D’ailleurs, des grands artistes quittent ses réseaux sociaux du à ces agissements illégaux.

Quand au label, il laisse chacun d’entre vous croire ce qu’il veut. Cependant, celui ou celle qui dénigrera des propos sur le label sans en avoir de preuve, devra en assumer les conséquences.

Je protègerai mon image et celle de mes artistes.

Amicalement

 

ADR90.