Contrats Suspendus

Depuis quelques temps, deux artistes en contrat avec le label sèment la pagaille sur les réseaux sociaux et au sein du label. Cela est inacceptable. Pour en savoir plus et afin d’avertir les autres labels, voici les affaires en court.

 

SEVY CAMPOS qui depuis son arrivé dans le label cause des ennuis aux artistes et à l’entourage du label. Après avoir critiquer PhilR, autre artiste faisant objet du même débat, Françoise Lallemand (Si telle est bien son nom), Sophie Berre (Soi-disant membre d’Universal Music), celui-ci publie un article sur Facebook faisant part de son mécontentement auprès du label. Simplement parce que le label refuse de signer un contrat allant à l’encontre des accords.

 

D’autres personnages répondront à cet article sans même en connaître la réalité. Cela n’est pas étonnant de nos jours, de voir de telles diffamations sur les réseaux sociaux.

 

D’après les dits de monsieur CAMPOS, il aurait refusé un contrat avec Sony Music, Universal Music et devrait signer avec Warner Music.

 

Alors que de grosse majore compagnie s’intéresserait à cet artiste (Soi-disant), celui-ci signe avec un petit label. Posons-nous la question sur ces propos.

 

Depuis quand un label doit signer sous la contrainte d’un artiste ? Est-ce le nouveau monde musical ?

 

Notons que cet artiste dévie les droits revenant au label et aux démarches du label. Rien que pour ça, l’artiste devra répondre de ses actes et en subir les conséquences.

 

Etonnament, nous découvrons PhilR dans les commentaires de cet article. Pourtant, celui-ci avait lui-même dénigré monsieur CAMPOS et madame Berre. Lors d’une discussion, dit vouloir signer avec une majore compagnie, tout en restant avec le label. Lors d’une conversation avec madame Berre, celui-ci va dire le contraire. Un peu contradictoire.

 

Dans une autre conversation, il va menacer le label en ce servant d’un nom d’un producteur dont il viendrait de signer un contrat.

 

Vous comprendrez tous, qu’aucun label de musique, petit ou grand, ne peut garder de tels artistes.

 

 

Suite à cela, les contrats de ses deux artistes sont suspendus le temps de l’enquête et du suivit de la justice.